• yolaine lobeau

Prendre soin de soi en fin de grossesse

Un petit être grandi et se développe dans le ventre de sa mère au fil des semaines et des mois.

Ce petit-être guère plus gros qu’un haricot à ses débuts, prend maintenant beaucoup de place. Le corps de la femme s’adapte et s’équilibre autour de ce futur bébé qui évolue.


Toutefois, avant d’accueillir ce petit-être, le corps de cette femme avait une histoire: Une histoire avec ses multiples chutes, ses périodes de stress et de tensions, ses maladies et ses moments de fatigue.

Le corps de cette femme n’est pas totalement droit, mais qu’importe, il est prêt à recevoir ce petit être, à le sentir grandir en elle, à lui donner la vie, et s’équilibrer malgré ses blessures, se disent certaines femmes.


Au troisième trimestre, bébé grandit et prend du poids, le ventre de la mère devient lourd et pesant, les muscles du dos se contractent pour tenir ce poids qui tire vers l’avant.

Un premier bébé est généralement en position haute, il aime se loger près des côtes. Arrive alors les premières douleurs et les premiers désagréments : des reflux ou des brûlures d’estomac, des douleurs ou de l’inconfort au niveau des côtes basses, un souffle court et des douleurs au bas du dos.


Un deuxième ou un troisième bébé est généralement en position basse avec des douleurs qui apparaissent dans l’aine ou au bas du dos, souvent une sciatalgie, des œdèmes aux jambes ou des varices.


L’arrivée proche d’un bébé modifie le corps de la mère aussi bien pendant la grossesse qu’après l’accouchement.

Celle-ci doit maintenir son corps le plus droit possible, entrainant des contractions musculaires ainsi que les étirements de certains muscles.

(N’oubliez pas qu’un bon équilibre passe par des muscles souples et des articulations mobiles.)


À l’accouchement, bébé sort avec tout son poids, son liquide amniotique et son placenta. Le corps de la jeune mère perd en quelques heures plusieurs kilos. Un nouvel équilibre doit se faire. Malheureusement l’histoire du corps de cette femme refait surface et les douleurs du passé ainsi que des nouvelles apparaissent.


Aux jeunes et aux futures mamans, faites-vous évaluer en ostéopathie si vous ressentez des douleurs avant votre grossesse et/ou à la suite de votre accouchement. N’attendez pas que celles-ci s’installent. Prenez soin de vous. Soyez à l’écoute de votre corps.



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout